Combien coute un crédit immobilier ?

crédit immobilier

Publié le : 10 février 20236 mins de lecture

Pour réaliser votre projet immobilier sereinement, vous allez devoir emprunter une somme plus ou moins conséquente. Bien évidemment, cette action n’est pas gratuite de la part de l’établissement prêteur. Vous obtiendrez le capital nécessaire, mais en contrepartie vous allez devoir rembourser les intérêts ainsi qu’une multitude de frais.

Quels sont les différents frais présents au moment du crédit immobilier ?

Obtenir une information sur le crédit immobilier est absolument essentiel avant de vous lancer. Cela vous évitera d’avoir de mauvaises surprises, mais également de calculer avec précision le montant global de celui-ci. Certes, il y a bien évidemment le taux d’intérêt à prendre en considération. Mais ce n’est pas tout, il y a de nombreux frais supplémentaires que vous allez devoir rembourser. Donc, n’hésitez pas à vous rendre sur le site emprunter-malin.com afin d’obtenir plus de détails. En premier lieu, il y a le capital emprunté, autrement dit la somme que vous allez recevoir de la part de l’organisme bancaire. Vous allez devoir la rembourser intégralement selon les modalités définies en amont sur le contrat. Puis, vous trouvez le taux d’emprunt sous la forme d’un pourcentage. Il correspond aux intérêts que vous remboursez mensuellement et il permettra à la banque de se rémunérer. Son impact est alors considérable sur le coût total de votre crédit, d’où l’importance de le négocier. Puis, les frais de dossier sont également indissociables et ils correspondent à l’étude de votre situation. Généralement, ils sont inférieurs à 1000 € et l’établissement aura la possibilité de vous les offrir. Enfin, l’assurance de prêt. Pour la contraction d’un crédit immobilier pour l’achat de votre résidence principale ou avec pour objectif de réaliser une plus-value sur une résidence secondaire, l’établissement réclamera cette assurance. En effet, si jamais vous êtes dans l’incapacité de pouvoir rembourser votre crédit, l’assurance prêt prendra alors le relais. Son impact reste significatif sur le coût global du crédit.

À consulter aussi : Simulation de crédit en quelques clics

Exemple concret concernant le coût d’un crédit immobilier

Lorsque vous additionnez les différents frais précédents, vous obtenez le coût total de votre crédit. C’est une donnée immuable et cela peu importe les types de biens immobiliers que vous souhaitez acquérir. Pour rendre les informations plus explicites, nous allons prendre l’exemple de l’acquisition d’une maison d’un montant total de 350 000 €. De votre côté, vous êtes en mesure de fournir un apport personnel d’un montant de 50 000 €. Donc, pour l’acquisition de votre bien immobilier, il sera nécessaire d’emprunter la somme de 300 000 €. En consultant votre établissement bancaire, celui-ci est d’accord pour vous suivre en vous proposant un taux de 1,75 % sur 25 ans. Résultat, le montant total des intérêts atteint 70 611 euros. Mais il faudra également ajouter 1000 € supplémentaires de frais de dossier ainsi que les frais d’assurances. Généralement, le taux moyen d’une assurance prêt oscille entre 0,3 et 0,5 % du montant total que vous allez devoir rembourser. Donc, ce sont des milliers d’euros sur une durée de 25 ans.

Est-il possible de faire baisser le montant de son emprunt immobilier ?

Comme vous le savez, vous allez devoir rembourser le capital emprunté, mais aussi les frais annexes. Donc, c’est une donnée à prendre en considération et sachez qu’il existe différents leviers afin de faire baisser le coût total de votre crédit immobilier. Tout d’abord, vous pourriez vous orienter vers un courtier en ligne afin que celui-ci négocie à votre place le meilleur taux du prêt immobilier. Certes, le courtier récupérera une rémunération sur la transaction, mais vous pourriez gagner plusieurs milliers d’euros sur la durée. Par ailleurs, son aide reste particulièrement précieuse afin d’accomplir toutes les démarches administratives. Mais le recours à un courtier n’est absolument pas obligatoire et vous pourriez entreprendre vous-même la démarche de comparer les différentes offres existantes. Il en va de même concernant les assurances de prêt, car vous n’êtes pas obligé de souscrire ce type de service auprès de l’établissement bancaire. Surtout, ne négligez pas cet élément, car vous pourriez économiser des milliers d’euros sur la durée totale de votre crédit immobilier. Enfin, le dernier point de vigilance concerne la négociation des frais de dossier. La majorité des organismes feront un geste pour les diminuer et dans certains cas les supprimer. Tout dépend de votre sens de la négociation, mais également de votre profil. Mais, vous avez tout intérêt à essayer de les négocier.

Peu importe le motif de votre emprunt immobilier, il est tout à fait normal de s’intéresser au coût global de celui-ci. Donc, prenez en considération l’ensemble des éléments présentés précédemment et ensuite choisissez toujours la formule la plus appropriée par rapport à votre situation.


Plan du site